Annik Saunier Enseignante en danse moderne créative et mouvements conscients et Praticienne MLC© diplômée.

Annik Saunier enseigne l’éveil au mouvement et la danse moderne créative pour les enfants depuis la fin des années 1980 tout d’abord à l’Espace Danse Peter Heubi et à la Maison du Bout-du-Monde à Genève, dans sa propre école Caramel Pirate à Moutier dans le Jura suisse (1990 à 1997) et ensuite dans différentes écoles et structures privées et/ou publiques de Suisse romande (Dance Area, Cabriole Montessori à Genève, Studio 2 et Ecole Migros à Lausanne). Dès l’an 2000 et jusqu’à ce jour, elle développe parallèlement aux cours d’enfants des classes de Contact Improvisation, MLC©, Mouvement conscient et Communication bienveillante par le mouvement destinées aux jeunes et aux adultes de tous âges (Université et DIP à Genève, Conservatoire d’Arts Dramatiques et Ecole des Teintureries – remplaçante dans les cours d’Armand Deladoë -, HESAV et Espace d’Un Monde à l’Autre à Lausanne).

Formée dès l’âge de 3 ans dans des classes de rythmique issue de la méthode Jacques-Dalcroze dans son village natal de Grandval dans le canton de Berne, elle poursuit sa formation en danse classique et contemporaine à l’adolescence avec Elisabeth Kleiber à Moutier, ainsi qu’en danse classique et en jazz avec Vreni et Leigh Foster à Bienne, grâce à qui elle obtient en 1983 un First Honor en Jazz Dance décerné par la Royal Ballet School de Londres.

En 1984 et 1985, elle suit un stage de plusieurs mois dans différents cours de l’Ecole Alvin Ailey American Dance Theatre à New York (jazz dance, danse classique, méthodes Dunham, Graham et Horton) ainsi que dans les célèbres classes de Frank Hatchett (jazz dance) au Broadway Dance Center de Manhattan.

De retour en Suisse, elle s’installe à Genève et se forme dès l’automne 1985 dans les classes de Peter Heubi et Philippe Dahlmann où elle recevra un enseignement pédagogique spécifique d’animation de classes d’éveil au mouvement pour les enfants dès 3 ans et poursuivra dès 1989 son exploration du corps en mouvement dans les cours de Noemi Lapzeson à Genève ainsi que dans diverses formations en improvisation et théâtre physique, Roy Hart Theatre, Contact Improvisation, BMC®, dialogue en mouvement et mouvement conscient avec des professeur.e.s d’horizons différents, tel.le.s Ka Rustler (D), Steve Paxton (USA), Daniel Lepkoff (USA), Adam Benjamin (GB), Sygun Schenck (D), Clara et Paul Silber (GB) et d’autres, dont plusieurs formations continues suivies dans le cadre des RP Danses de Genève de 2011 à 2019.

En l’an 2000, Annik Saunier est appelée par les Activités Culturelles de l’Université de Genève pour animer des classes de Contact Improvisation selon les principes de base de cette méthode créée au début des années 1970 par le chorégraphe et danseur étasunien Steve Paxton, principes fortement liés à des concepts philosophiques, sociologiques et artistiques à caractère humaniste, pacifiste et bienveillant, typiques de cette période particulière et inspirés notamment par les travaux du pédagogue, docteur en psychologie, auteur et formateur, Carl Rogers (co-fondateur en 1964 d’un Institut des Sciences du comportement à l’Université de Chicago et auteur du bestseller « On becoming a person » sorti en 1961 (publié en 1966 en français sous le titre « Le Développement de la Personne »).

Très sensible à cette manière d’aborder la danse et le mouvement, c’est-à-dire d’un point de vue avant tout respectueux de soi et des autres dans un esprit de non-compétition, de relation d’aide et de solidarité, elle décide d’approfondir ses connaissances du corps en mouvement en débutant une nouvelle formation à caractère thérapeutique explorant l’être humain dans sa globalité (physique, émotionnelle, spirituelle et psychique) et c’est tout naturellement qu’elle découvre les écrits de la psychothérapeute canadienne Marie Lise Labonté et de sa méthode, la MLC©, Méthode de Libération des Cuirasses, créée à la suite d’un processus d’auto-guérison d’une maladie dite incurable, l’arthrite rhumatoïde. Par chance, Marie Lise Labonté propose fin 2001 sa première formation MLC© en Suisse au sein de laquelle Annik Saunier est accueillie et qu’elle poursuit grâce à une bourse reçue de la Fondation de Famille Sandoz à Pully dans le Canton de Vaud.

Praticienne diplômée depuis 2004 en MLC©, Annik Saunier développe en parallèle à la pratique de cette méthode de libération psychocorporelle par le mouvement, une voie très personnelle d’éveil au mouvement et danse moderne créative pour les enfants, ainsi que des classes et ateliers pour adolescents, jeunes adultes et adultes de tous âges, qu’elle décline sous plusieurs formes selon le cadre et les besoins en présence.

www.anniksaunier.ch