A la une,  Interview,  Santé · Bien-être,  Tous les articles du blog

Interview Cédric Dupont

Merci à Cédric Dupont de nous offrir via cette interview un aperçu profondément inspirant de son approche holistique, qui embrasse la totalité de l’être humain dans sa quête de guérison et de bien-être.

 

Qu’est-ce qui caractérise votre approche holistique dans le traitement des problèmes comme le burn-out et la dépression ?

Je tiens compte de la globalité de l’être humain : son corps physique, ses pensées ou croyances, ses émotions et son niveau de vitalité. Je vais chercher quels sont les blocages, les carences, etc. En bref, tout ce qui empêche la Vie de s’exprimer joyeusement à travers nous.

 

Quelle a été votre principale motivation pour devenir coach holistique ?

Je pense que ce sont des douleurs physiques et le suicide de ma mère qui m’ont obligé à chercher en profondeur, à me former et aussi à me faire accompagner par différentes personnes : coachs, naturopathes, guérisseurs et chamans.

 

En quoi votre méthode se distingue-t-elle des thérapies traditionnelles ?

Je tiens compte de la globalité de la personne : corps physique, mental, émotionnel et énergétique. Ensemble nous travaillons à retrouver l’harmonie de la tête, du cœur et du corps.

 

Pouvez-vous expliquer comment des techniques comme le Reiki ou la PNL aident vos clients ?

Ce sont des techniques qui m’ont été utiles dans mon développement personnel, que j’ai utilisées un certain temps pour mes clients et que je n’utilise plus aujourd’hui.

 

Quels sont les retours les plus significatifs que vous avez reçus de vos clients ?

Mes clients ont particulièrement apprécié mon approche originale, simple et efficace, mon écoute, ma bienveillance et mon langage imagé. Parmi les résultats les plus significatifs, je peux citer ceux de personnes fibromyalgiques qui n’ont plus de douleurs ou de personnes en burn-out qui ont retrouvé leur énergie et confiance en la vie ou encore de personnes dépressives qui ont retrouvé leur joie de vivre. Chacune a pu se reconnecter à son cœur, à son corps et à son âme. Elles ont compris les origines de leurs problèmes ou de leurs souffrances. Elles ont retrouvé qui elles étaient pour s’ouvrir pleinement à la vie.

 

Comment aidez-vous les gens à gérer et exprimer leurs émotions ?

Quand on sait qu’une émotion est un message de notre cœur ou de notre âme, il faut comprendre qu’il y a toujours un besoin en arrière-plan. Par exemple, derrière la tristesse se cache le manque affectif, derrière la peur se cache l’insécurité, derrière la colère se cache la frustration.

J’apprends à mes clients à reconnaître leurs émotions, à les verbaliser et à les localiser dans leur corps. L’émotion une fois reconnue, il est possible de l’évacuer en peu de temps. Ma méthode permet par exemple à une personne d’évacuer sa grosse colère en moins de 30minutes, avec douceur et bienveillance. Par d’autres méthodes, lors de mon accompagnement, la personne ira rencontrer la partie d’elle-même qui vit le besoin lié à l’émotion. Nous allons rencontrer son enfant intérieur – à savoir celui qui, petit, avait été privé ou carencé de sécurité, d’amour, de reconnaissance, etc. Nous jouons là le rôle de bon parent pour cet enfant intérieur, nous l’écoutons et lui offrons tout ce dont il a besoin.

 

Les séances à distance sont-elles aussi efficaces que les rencontres en personne ?

Ressentant les émotions de mes clients dans mon corps que ce soit en présence ou à distance, j’ai les mêmes résultats.

De par ma grande sensibilité et mon énorme intuition, je suis capable de me connecter à mes clients et de « scanner » leur énergie afin de trouver où sont les blocages. Je peux « voir » les blocages où qu’ils soient, par exemple dans le système nerveux ou dans le système immunitaire ou alors dans une facette de sous-personnalité, par exemple celle de la mère intérieure.

 

Comment la guérison holistique contribue-t-elle au bien-être global ?

Parce que je ne m’arrête pas à la problématique mais vais voir la racine du problème. C’est comme si, dans votre jardin, vous coupez juste le sommet d’un pissenlit sans en extraire la racine, la plante va repousser. Si pour un problème (ou une maladie) vous n’allez pas explorer toutes les racines à l’origine du problème, celui-ci va revenir. Pour moi, un médicament – même s’il peut être utile – met un couvercle sur les émotions à l’origine ou générées par le problème. Mon accompagnement holistique va justement explorer tous les systèmes, toutes les émotions et toutes les programmations. La recherche des causes est vitale, afin d’éviter que le problème revienne ou se manifeste d’une autre façon.

 

Comment traitez-vous les traumatismes liés à l’enfance dans vos séances ?

Avec une grande bienveillance, j’accompagne la personne à aller revisiter le traumatisme en question et à le revivre dans son corps, tout en douceur. Selon moi, seul le revécu corporel permet de transformer les mémoires cellulaires. Cela évite de mettre un joli pansement de lumière et que le problème doive se manifester autrement pour être compris puis libéré.

 

Quel rôle joue le développement personnel dans vos séances de coaching ?

Je ne peux plus dire que je fais du coaching pur. Le but de mes accompagnements est de reconnecter les gens à leur corps, à leur cœur et à leur tête. A la fin des accompagnements, ils ont « vidé leurs valises » et ils se sentent reconnectés à la vie. Ils se sont retrouvés et se sentent heureux. C’est ce que j’appelle le développement personnel ou le travail sur soi.

 

Que signifie ‘libération d’entités’ dans votre pratique ?

Pour moi, une entité est l’âme d’une personne décédée. Notre âme étant immortelle, seul notre corps physique décède lors de notre mort. Certaines personnes ne savent pas qu’elles sont décédées et leur âme reste autour de leurs proches pouvant générer certaines perturbations. En accompagnant ces âmes à aller dans la Lumière, les perturbations cessent. L’exemple le plus flagrant est celui d’une cliente qui souffrait de migraines. Une fois que nous avons pu accompagner l’âme de sa grand-mère décédée dans la Lumière (qui souffrait elle aussi de migraines), les migraines de ma cliente ont disparus sur le champ !

 

Comment accompagnez-vous les personnes en processus de deuil ?

Bien des personnes pensent qu’un deuil est la perte d’un être cher. Il faut savoir qu’il y a bien d’autres formes de deuils : perte d’un travail, déménagement, rupture sentimentale, avortement, perte d’un animal de compagnie, etc.

J’accompagne mes clients en leur expliquant déjà le processus de deuil mis à jour par Élisabeth Kübler-Ross, valable pour faire tous les deuils, à savoir que nous passons par des états normaux de tristesse, colère, déni, marchandage et acceptation.

Nous allons revisiter les étapes du processus de deuil qui bloquent et voir quelles sont les sous-personnalités qui sont touchées chez mes clients, à savoir bien souvent l’enfant intérieur. Ma méthode permet aussi de défaire les liens et de dire ce qui doit être encore communiqué à la personne décédée.

En résumé faire son deuil c’est accepter que notre présent est différent de notre passé.

 

Que peuvent attendre les nouveaux clients de la consultation initiale de 30 minutes ?

Ce bilan initial permet de faire connaissance et de faire le point sur la vie et la santé de la personne. Je mets en mots les maux de la personne.

Je pose plusieurs questions au client, par exemple pourquoi il me contacte, quelles sont les médicaments ou compléments alimentaires qu’il prend, a-t-il eu des opérations, quels sont les deuils difficiles ou douloureux qu’il a vécus, etc. En dessinant ses chakras j’ai plein d’informations qui me viennent spontanément.

En l’écoutant, je ressens s’il est pleinement connecté à son âme, s’il exprime ou ravale ses émotions, s’il a des blessures non guéries, etc. La plupart des personnes qui reçoivent ce bilan sont surprises de la quantité d’informations que je peux leur délivrer en 30 minutes ou me disent : cela confirme ce que je savais déjà.

 

Comment votre pratique a-t-elle évolué au fil des ans ?

J’ai commencé par de la kinésiologie et du Reiki. J’ai par la suite ajouté des bols tibétains planétaires, le didgeridoo, le tambour chamanique et l’EFT (Emotional Freedom Technic).

Aujourd’hui, j’ai créé ma propre technique réunissant plusieurs approches. J’utilise mon puissant ressenti, mon intuition, des questions percutantes, la mise en conscience des nœuds ou problèmes et l’accompagnement par des sons intuitifs venant nettoyer les émotions ou les mémoires au cœur des cellules.

 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui hésitent à débuter un parcours de guérison holistique ?

Pourquoi vous occupez-vous davantage de votre voiture que de vous-même ? Qu’attendez-vous pour retrouver maintenant votre joie de vivre ?

Le premier pas est de prendre rendez-vous pour un bilan – sans engagement pour la suite – afin de faire connaissance. Voici le lien https://bit.ly/2WQfqhw

Prenez ensuite une séance avec moi et voyez si ma manière de vous accompagner vous convient.

Consultez mon site www.cedricdupont.ch et regardez ce je propose comme services. Lisez les témoignages de mes clients.

Lisez le livre que j’ai écrit « Notre corps veut la santé ». C’est une mine d’or de conseils et d’anecdotes sur le thème de la santé et de l’hygiène de vie. Vous pouvez le commander sur mon site https://bit.ly/2T6OYhQ. Je vous l’enverrai dédicacé.

J’aime bien la phrase de Einstein « La folie est de toujours faire la même chose en s’attendant à un résultat différent ».