Interview,  Santé · Bien-être

Interview Stéphanie Roch

Merci à Stéphanie Roch pour partager son expertise précieuse et inspirante.

 

Qu’est-ce qui vous a conduit à choisir l’approche Ericksonienne comme base pour votre accompagnement thérapeutique?

Milton Erikson a fait de l’hypnose un outil thérapeutique et cela a transformé la vie de millions de personnes. Aujourd’hui si l’hypnose est reconnue dans le domaine médical et thérapeutique, on peut dire que c’est grâce à ce monsieur. Cette approche est non directive donc la créativité de l’inconscient permet de résoudre toutes les problématiques si l’on ose regarder à l’intérieur de soi sans contrôle, ni auto jugement. Souvent la problématique ou la maladie est là pour réveiller la personne et l’hypnose Ericksonienne permet d’accéder aux solutions en écoutant le message et non en voulant supprimer ce qu’il exprime et de ce fait passer à côté de la vraie résolution.

 

Comment l’approche de Karl Gustave Jung influence-t-elle votre pratique et en quoi est-elle complémentaire à l’hypnose?

Les rêves sont les messages directs de notre inconscient, c’est pour cela que JUNG utilisait les rêves de ses consultants afin de décrypter leurs langages. Je me suis formée à cette approche et cela m’arrive d’utiliser le contenu du rêve d’un consultant pour transcrire des messages qui vont l’aider dans son cheminement.

 

Pourriez-vous expliquer davantage la notion d’archétype et comment elle se manifeste dans le processus de transformation individuelle?

Un archétype est une image primordiale issue en majorité de l’inconscient collectif donc un archétype nous influence telle une force psychique, sans toutefois en avoir conscience. Je l’utilise dans les séances d’hypnose pour influencer positivement l’inconscient de la personne.

 

En quoi consiste l’exploration de l’inconscient collectif dans votre travail et comment cela peut influencer le cheminement des individus?

Il suffit de savoir qu’il existe un inconscient collectif pour réaliser que l’individu n’est pas autonome dans sa manière de penser et constamment influencé par sa culture, son environnement, ses croyances ,donc je vais déjà extraire ces fausses croyances et influences néfastes afin de reconnecter la personne à ses vraies valeurs et souvent cela permet de trouver le levier du changement positif et la résolution de la problématique.

 

Comment percevez-vous le lien entre la psyché individuelle et ses dimensions culturelles, en particulier en ce qui concerne la mythologie et l’alchimie?

Nous sommes encore de nos jours influencés par la mythologie, ne serait-ce qu’en observant tout ce qui a alimenté le domaine artistique par le cinéma, les contes, l’art depuis des siècles et cette empreinte se retrouve notamment dans certains archétypes qui nous inspirent encore même si oublié. L’alchimie quant à elle est constamment présente même si nous l’ignorons, déjà en sein même de notre propre corps, On pourrait qualifier l’hypnose d’alchimique puisque nous transformons dans le laboratoire de l’inconscient tous ces éléments psychiques.

 

Pourquoi est-il essentiel d’aller au-delà du “persona” social et du masque que les individus portent au quotidien dans votre approche thérapeutique?

La persona est utile et peut être même indispensable dans certains domaines de notre vie mais dans l’état d’hypnose nous sommes invités à retirer ce masque qui souvent nous étouffe, nous torture et nous empêche de révéler notre plein potentiel.

 

Pouvez-vous nous donner un exemple concret de la façon dont l’hypnose a permis à quelqu’un de surmonter des habitudes néfastes ou des croyances limitantes?

Une personne arrive avec une peur, cette peur lui a peut-être sauvé la vie il y a très longtemps et de ce fait l’inconscient à conserver la peur comme moyen de se protéger. Aujourd’hui ce danger a disparu mais la personne à garder la peur et ne sait plus s’en affranchir. Nous allons garder l’intention positive qui est de se protéger tout en transformant la peur en confiance, par exemple, afin que la personne se délivre définitivement de ce fantôme, la confiance lui permet alors d’évoluer librement même si le problème revient sous une autre forme, la nouvelle ressource est active et elle ne peut plus réagir comme avant.

 

Comment votre approche transcende-t-elle la simple analyse du conscient pour toucher les dimensions inconscientes et intuitives?

Tout est dans l’inconscient, le conscient n’est que le reflet de ce qui s’y projette, c’est pourquoi l’hypnose est si efficace. On ne peut faire un travail en profondeur qu’à travers l’inconscient de la personne, c’est à ce niveau que nous pouvons vraiment agir.

 

Quelle est votre opinion sur l’idée que chaque être humain possède un immense potentiel au coeur de lui-même, et comment cela guide-t-il votre pratique?

Chaque être est venu accomplir sa destinée, son chemin de vie et pour cela il faut qu’il se libère des croyances et influences qui occulte sa vraie nature sinon il peut passer à cote de sa vie. Donc je vérifie toujours l’objectif de la personne afin d’être sure qu’elle répond a un véritable besoin juste et éthique pour elle et son évolution.

 

En quoi consiste l’accompagnement hypnotique et comment ouvre-t-il la porte des dimensions inconscientes et intuitives?

L’accompagnement en hypnose thérapeutique permet à la personne d’apprivoiser son inconscient, une ressource indispensable pour se connaitre et donc d’apprendre à entendre la voie de l’intuition, indispensable à écouter et considérer face au tumulte d’un mental agité qui induit en erreur souvent et nourrit les doutes de l’individu. Chaque personne est réceptive à l’hypnose c’est un état naturel, au fur et à mesure des séances le travail thérapeutique avance selon le rythme le plus propice au changement.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous former dans différentes écoles d’hypnose et de continuer à explorer des approches transpersonnelles?

Je me suis formée dans différentes écoles pour m’enrichir par la diversité , des médecins formés à l’hypnose ou des spécialistes de cette pratique qui transmette leurs savoirs par leurs passions, différents regards, différents milieux m’ont permis de trouver mon approche personnelle.

 

Comment la dimension spirituelle de l’être humain s’intègre-t-elle dans votre pratique, en particulier dans le contexte de l’expérience de l’unité profonde de l’être?

Nous avons tous en nous cette dimensions spirituelle, elle peut être simplement encore endormies ou recouverte, chez certains, je peux la deviner, prête à éclore, alors je peux accompagner cette dimension afin de l’aider à ce révéler, je la considère si elle est déjà présente afin d’affermir cette force, dans l’individu.

 

Pourquoi avez-vous décidé de proposer des ateliers et des stages en entreprise, et en quoi consistent les outils de gestion du stress que vous enseignez?

Aujourd’hui le milieu professionnel est soumis à de fortes pressions et grand stress, j’interviens pour donner des séances en sophrologie, yoga, récupération rapide, gestion du stress, relaxation, communication et cela apporte un grand soulagement aux employées, tout le monde est gagnant !

 

Comment la sophrologie contribue-t-elle au développement personnel des salariés et au management de la performance en milieu professionnel?

La gestion du stress est un atout, la sophrologie vous donne des clés pour se gérer soi et son environnement, elle permet d’acquérir un bien être du corps et de l’esprit d’une manière simple et optimale.

 

Quels sont les avantages concrets que les entreprises peuvent tirer de la mise en place de mesures de prévention des risques psychosociaux grâce à votre approche?

Voici tous les avantages concrets d’intervenir en entreprise : moins d’absentéisme, meilleurs confiance en soi donc prise d’initiative et meilleures communication aux seins des équipes, revalorisation du personnel qui se sent considéré et donc qui a naturellement envie de s’investir d’avantage !
Je vous remercie pour vos questions et votre intérêt, à bientôt.

Stéphanie Roch www.hypnose-presence.ch

Commentaires fermés sur Interview Stéphanie Roch